Err

Contactez-nous 05.58.91.86.93
Retrouvez-nous sur :
Moi aussi j'en profite !

Abbaye de Fontevraud E Billet (49)

Choisissez vos billets adultes et enfants :
11,00 €
(-31,82%) 7,50 €
En Stock
Ajouter au Panier
Abbaye de Fontevraud E Billet (49)Commandez vos billets en ligne !

LIVRÉS PAR MAIL EN 24 HEURES OUVRÉES 

BILLETS VALABLES EN 2019


E-billet 1 jour adulte Abbaye de Fontevraud (dpt 49) Saison 2019

Adulte : à partir de 18 ans
Enfant de 8 à 17 ans

calendrier d'ouverture et horaires Cliquez ici

Voir le site de notre partenaire

C’est en 1101 qu’est fondée l’Abbaye Royale de Fontevraud, par un prédicateur iconoclaste et visionnaire : Robert d’Arbrissel. L’ordre qu’il crée a pour particularité d’être « double » (hommes et femmes) et d’inclure des personnes de toutes origines sociales. L’Abbaye de Fontevraud est alors envisagée comme une « cité idéale », un lieu d’exaltation de la foi dédié à la prière et au travail, dans l’abstinence, le silence et la pauvreté. L’ordre deFontevraud essaime rapidement sur un vaste territoire, allant de l’Angleterre à l’Espagne.

L’ABBAYE ROYALE / DE L’ASCÈSE AUX MONDANITÉS

À partir de 1189, Fontevraud devient nécropole royale, abritant les sépultures d’Henri II, d’Aliénor d’Aquitaine et de Richard Cœur de Lion.

En 7 siècles, 36 abbesses, souvent issues de la haute noblesse, et parfois de sang royal, se succèdent à la tête de l’Abbaye.

D’UN ENFERMEMENT À UN AUTRE / SOMBRE PÉRIODE CARCÉRALE

En 1792, suite à la Révolution, la dernière abbesse de Fontevraud est chassée. Douze ans plus tard, l’Abbaye est transformée en maison centrale par décret napoléonien. Fontevraud, qui accueille jusqu’à 2 000 prisonniers, est alors considéré comme l’une des plus dures prisons de France. Pendant la guerre 39-45, plusieurs résistants sont incarcérés puis déportés. Dix sont fusillés sur place...

 LA « CITÉ IDÉALE », PERIODE CONTEMPORAINE

En 1963, la prison est fermée et le chantier de restauration des bâtiments commence à grande échelle. En 1975, l’Abbaye Royale ouvre au public, mettant ainsi un terme à neuf siècles de vie à huis clos et ouvrant la voie à cette « cité idéale » – pour reprendre l’expression de son fondateur - que l’on peut visiter aujourd’hui.